04 Oct 2018

Les nouveaux bâtiments du Foyer départemental de l’enfance (anciennement appelé MaDEF), à la Havetière (Charleville-Mézières), améliorent l’accueil et la prise en charge des jeunes en difficulté. Le déménagement des équipes et des pensionnaires est en cours et sera définitivement achevé à la fin du mois.

Les premiers jeunes de la Maison de l’Enfance et de la Famille (MadEF), rebaptisé désormais Foyer départemental de l’enfance, ont, depuis la fin septembre, ont quitté progressivement les sites de Warcq, Novion-Porcien et Rimogne pour investir les locaux flambants neufs situés sur les hauteurs de Charleville-Mézières à La Havetière. Implantée sur une emprise de 4 hectares, la structure dispose d’un ensemble de bâtiments et d’équipements sur un site unique. Et, de surcroît, adapté pour répondre au mieux à la mission d’accueil d’urgence du Conseil départemental des enfants et adolescents en difficulté.

Des maisons autonomes pour chaque tranche d’âge

Le site compte une capacité d’accueil totale de 96 lits. Les jeunes y sont répartis, par tranche d’âge, dans huit bâtiments d’un étage, disposés en épis et conçus comme autant de maisons indépendantes : chacune d’entre elle a été conçue en lieu de vie autonome avec neuf chambres (pour une capacité de 12 lits) avec une cuisine, un salon, une salle d’activité et salles de bibliothèque et de devoirs. L’objectif est bel et bien ici de recréer les conditions de vie les plus proches d’un foyer familial.

Sept éducateurs et une maîtresse de maison par bâtiment

Mais aussi d’assurer un meilleur encadrement et suivi des pensionnaires avec deux bureaux au rez-de-chaussée destinés aux éducateurs spécialisés. Pour ce faire, chacune des maisons compte sept éducateurs et une maitresse de maison. La nuit, un veilleur est affecté à chaque pavillon pour en assurer la sécurité. Par ailleurs, un bâtiment est dédié à l’administration et au personnel médico-psychologiques : médecins, infirmiers, psychologues. Enfin, les activités ludiques et physiques ne sont pas oubliées puisque le site dispose d’un terrain de sport avec des espaces différenciés et adaptés aux différents âges : play-ground, petit terrain de foot, panneaux de basket, tennis de table et un espace de jeu pour les plus petits (maison en bois, toboggan, balançoire…). « L’enjeu de cette nouvelle configuration est bien de répondre à notre projet pédagogique, en recentrant notre mission sur notre vocation première : être une structure d’urgence en capacité d’accueillir, évaluer et orienter les jeunes qui nous sont confiés », conclut Guillaume Albert, directeur du Foyer départemental de l’Enfance.

A savoir

Les bâtiments du Foyer départemental de l’Enfance ont été réalisés afin d’assurer un meilleur accompagnement et confort des jeunes pris en charge par le Conseil départemental des Ardennes. Des aménagements spécifiques ont été apportés : parois renforcées pour améliorer l’isolation acoustique et installation de prises, luminaires et radiateurs indémontables. Enfin, l’ensemble des matériaux choisis ainsi que le système de chauffage sont conformes à la réglementation RT2012.

cd08.fr