11 Sep 2018

Arnaud Lemonnier, chef du bureau de la conduite d’opérations à L’École polytechnique, revient sur la réalisation de La Fibre Entrepreneur – Drahi X-Novation Center. Ouvert à l’été 2015, ce bâtiment dédié à l’entrepreneuriat et à l’innovation prévoit de doubler sa superficie d’ici mars 2019.

Pouvez-vous nous rappeler la genèse de ce projet ?
L’École polytechnique souhaitait accompagner et soutenir les entrepreneurs avec la création d’un lieu dédié au cœur de son campus afin de favoriser les échanges entre étudiants, chercheurs, entrepreneurs et investisseurs. La Fibre Entrepreneur – Drahi X-Novation Center constitue donc un espace unique d’accélération, d’incubation et d’enseignement ainsi que de création, d’expérimentation et de prototypage.

Avant ce projet, aviez-vous déjà fait appel à la construction industrialisée ?
Nous avions déjà quelques structures modulaires installées sur le campus mais rien de comparable avec un bâtiment architecturé comme celui-ci. C’était donc la première fois que l’École expérimentait la construction industrialisée.

Quel facteur a été déterminant dans ce choix ?
La rapidité ! Nous avions besoin de construire 2 500 m² en moins de 2 ans. Cougnaud Construction nous a permis de relever ce défi avec une opération qui a duré 18 mois au total, de la rédaction du programme à la consultation, en passant par la phase d’études et de réalisation. La construction du bâtiment stricto sensu n’a pris que 6 à 7 mois, en incluant le temps de terrassement. Un temps de réalisation record qui ne devait pas se faire au détriment de la qualité, c’était toute la difficulté. Ce bâtiment devait en effet accueillir des startups avec un haut degré de fonctionnalité et de confort.

En quoi est-il responsable selon vous ?
La Fibre Entrepreneur s’intègre parfaitement à son environnement grâce à un bardage mixte mêlant panneaux stratifiés et clins de bois. Par ailleurs, il répond naturellement à la réglementation RT 2012, ce qui garantit sa conformité sur le plan thermique et acoustique. Cougnaud Construction souhaitait cependant aller au-delà des exigences actuelles et nous a ainsi proposé un système de pompe à chaleur. Les performances techniques s’avèrent également satisfaisantes en raison d’une installation électrique à basse consommation, d’une VMC double flux ou encore de la très bonne étanchéité à l’air.

Quelles étaient les principales difficultés du projet ?
Le concept de La Fibre Entrepreneur Drahi X-Novation Center s’est construit et affiné en même temps que la construction du bâtiment qui allait l’héberger. Par conséquent, il fallait concevoir un espace que l’on puisse adapter et faire évoluer au fil du temps durant sa réalisation comme après sa livraison. C’est une contrainte que la construction industrialisée permet de surmonter aisément.

La Fibre Entrepreneur a été livrée il y a bientôt 3 ans. Quels sont les retours de ses usagers ?
Les utilisateurs en sont pleinement satisfaits et les visiteurs souvent surpris d’apprendre qu’il s’agit d’une construction industrialisée. Nous avons simplement eu des ajustements à réaliser sur le bâtiment, que nous avons rapidement effectués en étroite collaboration avec l’équipe de Cougnaud Construction.

Pouvez-vous nous en dire plus sur cette extension à venir ?
Elle se composera d’un étage supplémentaire et d’un bâtiment annexe (auditorium) qui doubleront la surface du bâtiment. En passant de 2 500 m² à 5 000 m², nous serons notamment en mesure d’accueillir plus de startups, d’entreprises et d’élèves de L’École polytechnique.
La majeure partie de cette extension sera donc construite en hauteur et nécessitera le déplacement des personnes qui travaillent en dessous. Heureusement, la rapidité du process va considérablement réduire les nuisances qui vont se limiter à quelques jours de grutage pour la pose des modules. L’impact des travaux (en temps, bruit, poussière, accès…) est donc considérablement réduit pour les utilisateurs, ce qui est un point essentiel pour nous.

Quel est le planning des travaux ?
La réalisation devrait être lancée cet été pour que les modules soient positionnés à l’automne en vue d’une livraison en mars 2019. Il faut donc compter sur un process d’environ une année avec le dépôt du permis de construire et la phase d’études à peaufiner. Cela ira vite car nous sommes quasiment restés sur le même cahier des charges et une physionomie de bâtiment identique.

Par conséquent, un gain de temps dû au process industrialisé comme à la reconduction de Cougnaud ?
Effectivement, nous allons capitaliser sur l’expérience de l’équipe Cougnaud qui connaît le site et notre manière de fonctionner. Étant pleinement satisfaits de cette première collaboration et de son résultat, il nous paraissait logique de continuer avec les mêmes interlocuteurs en leur confiant cette fois-ci la totalité de ce deuxième marché (fondations et bâtiments).

Interview extrait de C_La Revue#4
>> Téléchargez « Construction durable : un changement de culture est en marche ! »

Le bâtiment avant extension
>> Consultez la fiche réalisation – « DRAHI X-NOVATION CENTER »